2012 Audi RS3 Mk1 2.5 Turbo 340 ch

   
2012 Audi RS3 Mk1 2.5 Turbo 340 ch 2018 Thomas Riaud & Drive-My

Chez Audi, les modèles les plus sportifs sont griffés RS. Un label qui tend à se décliner sur des modèles plus compacts et abordables. La preuve, avec l’A3 deuxième génération et son 5 cylindres 2.5 turbo de 340 ch.


Cette berline compacte aiche toujours des performances convaincantes, avec notamment un excellent moteur et une très bonne fiabilité.


2012 Audi RS3 Mk1

 

2012 Audi RS3 Mk1


Volkswagen a parfois eu le nez creux en sortant des modèles de niche qui sont devenus, avec le temps, de grands classiques. En matière de petites sportives, l’acte fondateur est le lancement, en 1976, de la Golf GTI. Elle régna longtemps sans partage, et quand la concurrence répliqua avec des rivales tout aussi épicées (Peugeot 205 GTi, Renault 5 GT Turbo…), Volkswagen prit ses distances en lançant la Golf VR6. Avec 174 ch, jamais une compacte n’avait osé pousser le bouchon aussi loin. Forcément, Audi, qui appartient au groupe VW depuis 1965, a été à bonne école, et sur ce point, on peut dire que l’élève a dépassé le maître !

Pour mener à bien ses travaux, Audi a retenu l’A3. La première génération ouvrait les débats en version S3, avec un 4 cylindres poussé jusqu’à 220 ch. La seconde génération d’A3 a hérité d’une telle déclinaison modernisée (2.0 TFSI) délivrant 265 ch. Audi aurait pu se contenter de cette S3 mais la sortie inopinée d’une certaine BMW Série1Macontraint le constructeur à réagir dans l’urgence, dès 2011, soit à peine un an avant l’arrêt du modèle. Cela se voit malheureusement, cette RS3 paraissant un peu bricolée, avec son train avant plus large que l’arrière. Il est vrai que les sorciers du département quattro GmbH, devenu Audi Sport, ont fait leur possible pour caser, sous le capot, le fantastique 5 cylindres 2.5 turbo de 340 ch prévu initialement pour le TT RS.

Il résulte de cette greffe improbable la silhouette un peu bizarre d’une A3 Sportback (5 portes) affublée d’ailes avant élargies en plastique renforcé. Heureusement, en devenant la berline compacte de série la plus puissante du moment, la RS3 propose des performances exceptionnelles. Avec, bien entendu, une belle efficacité, la transmission intégrale Quattro étant livrée d’office. Le couple maxi, disponible dès 1 600 tr/mn, passe sans sourciller. Mais cela se fait au détriment du plaisir de conduite, l’auto étant constamment rivée au sol, quitte à trop charger le train avant. L’ultime génération délivrant désormais 400 ch, cette RS3 un peu brouillonne, mais fiable, s’affiche à des prix attractifs en occasion, puisqu’on en trouve dès 29 000 €…


INTÉRIEUR

Conforme à la tradition Audi, la RS3 bénéficie d’une finition rigoureuse. Malgré un prix de vente fixé à près de 55 000 € à l’époque, elle ose quelques mesquineries, comme facturer le GPS. Afin de conserver une bonne valeur résiduelle, visez absolument un exemplaire richement doté. Les options les plus recherchées, qui donnent une vraie plus-value à l’auto, sont les baquets à coques peintes, vulnérables au niveau du dos, mais tellement beaux. Les assises, en cuir ou en Alcantara, ont bien sûr une tendance naturelle à s’user sur les bourrelets latéraux. Enfin, il faut savoir que de nombreux exemplaires ont reçu des options Audi Exclusive, les rendant uniques.

TRANSMISSION

Cette transmission intégrale reçoit un système Quattro de type Haldex, le bloc étant placé transversalement. Il faut effectuer une vidange tous les 60 000 km (comptez 200 € environ), une fréquence à diviser par deux pour un exemplaire souvent sollicité. On procédera à la même opération pour la boîte S tronic à 7 rapports, livrée d’office sur ce modèle. Il s’agit, en fait, d’une DSG douce et assez réactive signée Volkswagen. Et une vidange de boîte coûte 350 € environ. Enfin, faites attention à ce que les roues avant, ici plus grosses que celles posées à l’arrière, soient bien à leur place, car il n’est pas rare que certains non-initiés les inversent à l’occasion d’un changement de pneus, ce qui peut endommager le différentiel arrière. Un élément coûteux à remplacer, facturé plus de 2 000 € avec la main-d’œuvre.

TRAINS ROULANTS

La RS3 est assez lourde (1 575 kg), et cette sangsue a tendance à trop charger le train avant. En conduite sportive, les pneus trinquent en premier (environ 500 € le jeu),  puis les freins. D’ailleurs, les cas de disques voilés sont légion, et ces  derniers ne sont pas donnés ( 8 50 € le jeu  à l’avant) ! Mais le mal est connu, et si Audi ne  prend désormais plus rien en charge, il existe des solutions. Idéalement,  il faut, à chaque révision, nettoyer les freins et les trous des disques qui se bouchent avec les dépôts. Par ailleurs, il est recommandé de poser  des plaquettes de type racing avec un liquide de frein capable de supporter de fortes températures, sans oublier de monter des durites aviation renforcées.

Comptez 1 000 € environ pour l’ensemble. Enfin, comme sur toutes les sportives de ce calibre, la RS3 reçoit des jantes spécifiques, vulnérables  au moindre contact sur  un trottoir. Les modèles  de type Rotor sont très appréciés, mais chers à remplacer puisqu’ils sont facturés 8 95 € pièce !

CARROSSERIE &STRUCTURE

Audi s’est ici contenté de faire dans le classique, la RS3 étant intégralement en acier, excepté les ailes avant, en plastique renforcé de fibres, et les boucliers avant et arrière, en composite. D’origine, la RS3 force le respect avec une peinture parfaite, des ajustages millimétrés et des joints épais. Un exemplaire présentant un effet peau d’orange ou toute autre anomalie doit vous alerter : vous êtes en présence d’un modèle qui a été accidenté et mal réparé.


2012 Audi RS3 Mk1 interior

 

2012 Audi RS3 Mk1 interior


MOTEUR

Chez Audi, le 5 cylindres turbo est une spécialité qui remonte à la mythique Quattro, apparue en 19 8 0. Autant dire que le constructeur maîtrise son sujet, et ce moteur, déjà éprouvé auparavant sur le TT RS de l’époque, ne déroge pas à la règle. Doté d’une distribution par chaîne, ce bloc à 20 soupapes équipé d’un gros turbo qui souffle à 1,2 bar est réputé très fiable. Au point de supporter sans faiblir les préparations les plus folles des spécialistes MTM ou ABT qui en tirent plus de 450 ch.

Pour conserver la garantie constructeur, il faudra bien sûr le laisser d’origine et le faire entretenir dans le réseau. Prévoyez une révision tous les 30 000 km ou une fois par an (600 € environ), une fréquence à diviser par deux en cas de conduite sportive ou urbaine. Pour préserver la longévité du moteur, il faut bien sûr respecter les temps de chauffe, mais aussi la lubrification nécessaire du turbo après de fortes sollicitations.

Les seules faiblesses connues, détectées sur le premier millésime, se limitent aux bobines d’allumage, facturées 60 € pièce, et aux clapets de l’échappement actif optionnel, qui peuvent s’oxyder et vibrer. Dans ce dernier cas, il n’y a malheureusement rien à faire…

IDENTIFICATION

A l’instar des autres Audi RS de cette génération, la RS3 reçoit une plaque constructeur estampillée quattro GmbH. Le numéro de série, qui doit être présent sur  la carte grise, est gravé sur  la coque de l’auto, à côté du bocal à lave-glace.

ENTRETIEN

Excepté les postes pneumatiques et freinage, qui peuvent vite venir alourdir  la facture en cas de conduite sportive, rouler en RS3 reste raisonnable. Comptez 2 400 € environ pour parcourir 15 000 km.

Le choix du spécialiste

« Cette A3 n’était pas prévue, initialement, pour être modifiée en RS, ce qui explique la morphologie atypique de ce modèle doté d’un train avant élargi. Il n’empêche, cette RS3 a été un beau succès commercial. Son moteur est fabuleux, sa tenue de route très efficace, et elle offre une vraie polyvalence au quotidien dans cette carrosserie Sportback. La fiabilité est excellente, les seuls soucis se limitant, en conduite sportive, à un voilage des disques et à une usure rapide des pneus. Il est nécessaire de nettoyer les disques à chaque révision. Enfin, je conseille aux amateurs les modèles suréquipés, avec options Audi Exclusive, peints dans des couleurs vives comme le bleu Sepang ou le rouge Misano. »

David-Alexandre Schwartz, de Audi Lemauviel Exclusive, à Vire (14), spécialiste en modèles S et RS (02.31.59.25.75).


2012 Audi RS3 Mk1

2012 Audi RS3 Mk1


"Privilégiez les modèles les plus richement dotés, dans l’idéal avec options Audi Exclusive."

Cette RS3 ayant peu évolué durant sa courte carrière, il s’agira ici de dénicher un modèle impeccable, le moins kilométré possible et avec options, de préférence Audi Exclusive. Comptez 38 000 € environ pour un tel exemplaire…

LE RÉSEAU

Avec 140 concessions, vous devriez trouver votre bonheur à travers le réseau Occasion :plus, qui propose des modèles à l’historique limpide, irréprochables, avec une garantie totale pouvant aller jusqu’à 24 mois. Une sécurité, bien sûr, facturée au prix fort…

LES SPÉCIALISTES DU HAUTDEGAMME

Les Audi RS sont souvent présentes chez ces spécialistes. A l’instar du réseau, vous allez payer le prix fort, mais vous êtes en droit d’exiger le meilleur : une auto impeccable, révisée avec sérieux et bénéficiant d’une garantie totale.

LES PARTICULIERS

C’est ici que vous trouverez les meilleurs prix... mais pas forcément les meilleures affaires ! Fuyez les modèles négligés, bidouillés et à l’historique flou. Ne retenez que la crème : un exemplaire d’origine française, suivi avec constance par le réseau.

LE CLUB

En France, Audi fait figure de parent pauvre côté clubs. Pour les sportives modernes, la meilleure adresse est le club S/RS. Le Roc Racing Historic étant plus spécialisé dans les sportives anciennes.


2012 Audi RS3 Mk1

 

2012 Audi RS3 Mk1


BUDGET

Prix:env.30000 € Depuis que la seconde génération de RS3 est sortie avec 400 ch, cette version Mk1 voit ses prix descendre lentement… mais sûrement ! Les exemplaires de 2011, peu équipés et flirtant avec les 100 000 km, s’affichent parfois à moins de 30 000 €, les plus récents et beaux modèles tournant autour des 35 000 €.

COÛTDES PIÈCES

Prix TTC, main-d’oeuvre comprise
■ Distribution : chaîne
■ Embrayage : BVA
■ Pneus AV/AR : 490/450 € Continental 19 pouces (vers 5 000 km)
■ Amortisseurs AV/AR : 490/585 € par train (vers 100 000 km)
■ Disques AV/AR : 850/195 € (vers 30 000 km)
■ Plaquettes AV : 496 € (vers 15 000 km)
■ Echappement : 3 250 € avec les 2 catalyseurs (plus de 100 000 km)
■ Révision petit service : 600 € vidange avec filtres (tous les 15 000 km/1 an)
■ Révision grand service : 750 € (tous les 60 000 km)

COÛT DE L’ASSURANCE

Cas d’une RS3 de 39 000 km,  année 2012, valeur 37 000 €.
■ CONDUCTEUR A Tous risques, 26 ans, 35 % de bonus, région Metz Cotisation annuelle : 1 058 € TTC (franchise vol-incendie de 740 €)
■ CONDUCTEUR B Tous risques, 40 ans, 50 % de bonus, région Metz Cotisation annuelle : 677 € TTC (franchise vol-incendie de 740 €) Tarifs : Assurances Jeanne d’Arc Tél. : 02.38.53.05.36


Cette RS3 à l’allure de petit break séduit toujours par sa réelle polyvalence, le caractère rageur de son moteur, ses performances et sa belle fiabilité. Cela pourrait mériter 4 étoiles, mais la conduite manquant de sel l’empêche de les décrocher.

 

Lu 235 fois Dernière modification le jeudi, 09 août 2018 08:18

Comments (0)

There are no comments posted here yet