2019 Mercedes-Benz AMG GLC 63 S V8 Biturbo 510 ch

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En attendant de se frotter à l’Alfa Romeo Stelvio QV, la Mercedes-AMG GLC 63 S livre un aperçu de ses prestations… surprenantes !

 2019 Mercedes AMG GLC 63 S


Que de chemin parcouru en vingt ans ! Je fais référence à ce Paris-Stuttgart aller/retour dans la foulée, au volant du tout premier ML 55 AMG, à une époque bénie où les radars étaient rares et où nous dévalions les autoroutes désertes à tombeau ouvert, en toute tranquillité. Enfin, tranquillité, façon de parler.

Le ML 55 en question se vautrait dans les courbes, s’éparpillait dans les virages et donnait l’impression de se disloquer au freinage. Bref, une camionnette avec un moteur de dragster, à moitié réussie mais dont les performances inédites ouvraient un nouveau chapitre : 7’’2 de 0 à 100 km/h. Deux décennies plus tard, ce temps est quasiment divisé par deux (3’’7 de 0 à 100 km/h), et l’auto tient le pavé.

Oui, vous avez bien lu, trois secondes et sept centièmes pour catapulter 2 tonnes à100km/h!Atitredecomparaison,leGLC63S accélère comme la Lotus Evora Sport 410. Le 1 000 mètres D.A. ? 21’’8 avec une vitesse finale de 237 km/h, ce qui permet de distancer une Porsche Boxster S. Les capacités de relances sont du même moule, avec 2’’8 seulement pour passer de 100 à 140 km/h en Drive.

Bodybuildé

L’exceptionnelle santé du V8 biturbo AMG n’est plus à démontrer. Surtout dans cette configuration S, qui porte la puissance de 476 à 510 ch. C’est-à-dire au même niveau qu’une certaine Alfa Romeo Stelvio QV, mais avec deux cylindres de plus et tous les avantages qui vont avec : rondeur, élasticité, allonge et, accessoirement… sonorité ! Contrairement à ce que son allure laisse supposer, le GLC 63 S ronfle et vocifère d’un simpleappeldupied.SurtoutenmodeRace, qui jette de l’huile sur le feu.

Quant aux mouvements de caisse, ils sont bien maîtrisés, même à rythme soutenu. Dans ces conditions, la masse importante vous rappelleàl’ordre,surtoutencequiconcerne le freinage, mais le GLC reste homogène. Mention bien pour la rigidité, contrairement à celle du GLS, qui a tendance à se vriller sous lacontrainte.Aufinal,leGLC63Sest convaincant, notamment pour tracter le jet-ski ou la Caterham jusqu’au circuit


L’AVIS DE LAURENT CHEVALIER

Le comportement routier n’est pas aussi dynamique que celui du Porsche Macan Turbo Pack Performance, mais l’agrément du V8 survole le débat en matière de SUV. Reste à l’opposer à l’Alfa Romeo Stelvio QV, aussi puissant, mais avec deux cylindres de moins


EN BREF

Moteur : V8 biturbo

Cylindrée : 3 982 cm3

Puissancemaxi: 510 ch à 5 500 tr/mn

Couple maxi : 71,4 mkg à 1 750 tr/mn

Transmission : intégrale, 9 rapports auto

Poids annoncé/mesuré : 1 935/2 088 kg

Rapport poids/puissance : 2,1 kg/ch

L - l - h : 4 680 - 1 900 - 1 620 mm

Empattement : 2 475 mm

Pneus AV & AR : 235/55 R 19 & 255/50 R 19

Prix de base : 108 499 €

Prix de la voiture essayée : 119 740 €

Performances mesurées.

V max. : 250 km/h 0 à 100 km/h :

3’’7 0 à 160 km/h :

8’’3 0 à 200 km/h :

13’’6 400 m D.A. :

11’’8 1 000 m D.A. :

21’’8 De 100 à 140 km/h en Drive :

2’’8 Freinage depuis 200 km/h : 161 m


Comments (0)

There are no comments posted here yet

Our Drive-My EN/UK site use cookies