Le Boldes champions

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’équipe Honda F.C.C.TSRHonda a brillamment étrennésontitre dechampion du monde en remportant leBold’Or, première épreuve de la nouvelle saison d’endurance. Unsuccèsacquis non sans une certaine dose dechance...

A unmomentdonné,enendurance,quandtoutvadanslemêmesens, tutedisque...»Queçapourrait bienlefaire.EtpourFreddyForay, prophèteensonpays,çal’aplutôt bienfait.Toutauréolédesonnouveautitre dechampiondumondeconquisfinjuillet àSuzuka,l’Aixoisesteneffetpasséautravers  esembûchespours’imposerauCastellet avecJoshHooketleurnouveléquipier, MikeDiMeglio.Pourtant,aprèssixheuresde course, la Honda F.C.C. TSR Honda France désormais flanquée du numéro 1 ne pointait qu’en dix-huitième position. La faute à un problème d’électronique ayant contraint l’équipefranco-japonaiseàrentrerlamoto danslegaragepourchangerunélémentdu faisceau.Letempsdediagnostiquerlapanner et d’effectuer le remplacement de la pièce incriminée,quatorzeminutesethuittoursde perdus.«Normalement,celaauraitdûsceller notredestin»,glissel’undesprochesdubig bossMasakazuFujii.Ouimaisvoilà,ilétaitdit quece82eBold’OrseraitceluidelaHonda championnedumonde.«QuandCanepa amisdel’huilepartoutenchutantdanslefondducircuit,jemesuisfaituneénormeéquerre, raconteFreddyForay.Cinqousixmotos sontpartiesdansledécoretmoi,jesuis restésurmesroues.Aveclerecul,jemedis quec’étaitunpremiersignedelaréussite quiallaitnousaccompagnerjusqu’àl’arrivée.»

Uneréussitequiaencorefaitfauxbond àl’équipeKawasakiSRC.L’andernier,le moteurdelaZX-10RdeGillesStafleravait casséavantmêmelafindelapremièreheure alorsqueRandydePunietcavalaitentête. L’équipeF.C.C.TSRa tremblé jusqu’au bout Cetteannée,c’estl’électroniquedelaKawasakiquiafaitdessiennesmaiscettefois,à2h30 del’arrivée.RandydePuniet,quiavaitexplosé lerecorddelapisteauxessais,étaitunefois deplusauxcommandesdelacourse,rêvant desouleverenfinsonpremierBold’Or.Malgré unepetitepanned’essencesansconséquence aprèstroisheuresdecourse,lechangement d’uneselleaudébutdelanuitetunecrevaison quelquesheuresplustard,l’équipedeGilles Staflercroyaittenirlavictoire,fortedeses trois tours d’avance sur la Honda F.C.C. La mécanique en a encore décidé autrement.


74.jpg


ChezSuzukiaussi,onacruuntempsque letrophéedeceBold’Orviendraitgarnirles étagèresduSERT.Longtempsàlaluttepour lavictoire,entêtedelaseptièmeàlaneuvième heure,lamotodeDominiqueMéliandaplongé dansleclassementquandVincentPhilippe estpartiàlafaute,obligeantlesmécaniciens duSERTàchangeruneplatinederepose- pied.Unautrepassageparlesstandsscellera lesortdelaSuzukinuméro2.Pourautant, l’équipeF.C.C.TSRHondaFranceatremblé jusqu’aubout,restantdansladernièreheure decoursesouslamenacedelaYamahadu YARTrevenuedeladix-neuvièmeàladeuxième place. Marvin Fritz semblait en mesure d’aller chercher la Honda tenante du titre quand le safetycaraprislapisteàtroisquartsd’heure del’arrivée.«Celam’aeffectivementévité de repasser par les stands pour remettre deuxlitresd’essence»,consentFreddieForay quifranchitlaligned’arrivéeavecmoinsd’une minuted’avancesurlaYamahaautrichienne.

Lacourses’est-ellejouéelà?Personnenele saurajamais.«Unechoseestsûre:cettefois, lachanceétaitdenotrecôté,poursuitlepilote Honda.J’enaisuffisammentmanquéparle passé pour l’apprécier quand elle me sourit. » 


Comments (0)

There are no comments posted here yet

Our Drive-My EN/UK site use cookies