2019 BMW 4-Series 440i F32 Gran Coupé M Performance

   
2019 BMW 4-Series 440i F32 Gran Coupé M Performance 2018 Sport Auto France & Drive-My

De grosses roues, un kit carrosseriemusclé, un échappement qui crépite et des performances alléchantes : la 440i M Performance en met plein la vue.


Le son et l’image


2019 BMW 4 Series 440i M Performance F32

 

Moyennant de coûteuses options, il est possible de transformer un paisible coupé en bolide de DTM. Enfin presque…


Moyennant 87 900 €, vous aviez le droit de rouler en M4. Moyennant 89 013 €, vous avez le droit de rouler dans une 440i M Performance suréquipée. Bref, financièrement, le coupé joue un jeu dangereux. D’aucuns nous feront remarquer, à raison, que notre modèle d’essai a quasiment toutes les options possibles et imaginables et que, si la M3 y succombait, son tarif frôlerait les 120 000 €. Nous leur répondrons que la M4 a pour elle un blason plus évocateur et une puissance nettement supérieure, même si le pack Power and Sound (3 418 €) établit la cavalerie à 360 ch (431 dans la M3).

Notre 440i serait-elle une arnaque ? C’est tout le contraire. Primo, son profil plus élancé peut séduire davantage que les formes basiques de la M4. Deuzio, ses accélérations lui permettent de venir titiller quelques GT. Seulement 4’’8 pour atteindre les 100 km/h, c’est aussi bien que la SLC 43 AMG. Un chrono de 23’’7 pour le mille, c’est aussi le temps de l’Audi TT-S.

Tertio, notre coupé tape-à-l’oeil (jantes de 20 pouces à 4 458 €, volant avec écran à 1 544 €, stickers latéraux à 126 €) a le bon goût d’associer son et image. La tessiture du six en ligne est bien présente, en dépit de la suralimentation. C’est tout simplement l’échappement qu’aurait dû avoir le couple M3/M4 à sa sortie. On aime les infrabasses qu’il émet à bas régime, les coups de fusil dès qu’on lâche l’accélérateur et le récital, plus caverneux que métallique, entre les deux extrêmes.


2019 BMW 4 Series 440i M Performance F32

 

2019 BMW 4 Series 440i M Performance F32


Taillée pour la route

Cette 440i hors de prix et sous hormones accélère fort, mais cela en fait-il une sportive ? Lorsqu’on débranche les aides, à coup sûr. L’inscription du train avant est franche (mais moins que dans la M4), même si l’assistance de la direction durcit inutilement le point milieu dans les programmes sportifs et qu’il faut mouliner des avant-bras. Les réglages de suspension souples (y compris en Sport +) justifient le manque de maintien en appui.

La 440i se vautre un peu dans le serré, réclame de l’anticipation sur les freinages mais fait (presque) preuve de dynamisme dans les grandes courbes, où on apprécie son équilibre et son grip. Pour résumer, elle est parfaite pour les départementales allemandes, où elle vit le jour…


L’AVIS DE SYLVAIN VÉTAUX

D’un côté, notre 440i émet un bruit plus flatteur qu’une M4, accélère comme une GT tout en pouvant emmener confortablement toute la famille. De l’autre, équipée des options qui font d’elle ce qu’elle est, elle coûte le tarif d’une M3 pour des performances moindres.


2019 BMW 4 Series 440i M Performance F32 interior

2019 BMW 4 Series 440i M Performance F32 interior


END BREF

Moteur : 6 cyl. en ligne turbo, injection directe, 2 998 cm3, 360 ch à 5 500 tr/mn, 51 mkg à 1 380 tr/mn

Transmission : roues AR, 8 rapports auto Antipatinage/

autobloquant : de série déconnectable/en option

Poids annoncé/mesuré : 1 690/1 738 kg

L - l - h : 4 638 - 1 825 - 1 389 mm Pneumatiques : 225/50 R17 *

Carburant : 60 l Prix de base/modèle essayé : 62 600/89 013 €

0 à 100 km/h : 4’’8 (72 m) ** 0 à 200 km/h : 10’’5 (283 m) ** 0 à 250 km/h : 35’’1 (1 754 m) **

400mD.A. : 13’’0 (177 km/h) ** 1 000mD.A. : 23’’7 (224 km/h) **

Reprises de 100 à 140 en Drive Sport : 3’’5 **

V. max. : 250 km/h (bridée) **

Lu 560 fois Dernière modification le jeudi, 09 août 2018 08:17

Comments (0)

There are no comments posted here yet