David Coulthard
Catégorie : Nouvelles

David Coulthard

Multiple vainqueur de Grand Prix, personnalité de la télévision en Angleterre et entrepreneur, David Coulthard a signé un livre sur le succès dans une vie

...
Need for speed 12
Catégorie : Nouvelles

Need for speed 12

L’esprit de la TVR Cerbera Speed 12 que les plus jeunes ont sans doute découverte dans un jeu vidéo connu revit enfin. Dans une définition encore plus

...
Аprès le titre européen en rallyes historiques de l’année dernière, 2018 devait être une année de “relâche” pour moi et ma Stratos. Vrai… et faux ! Car, si je n’ai en effet participé à aucune compéti- tion cette année, j’ai fait quelque chose de très important, je me suis marié. Le 14 juillet dernier au matin, chez moi au château d’Aigle en Suisse, puis en Italie l’après-midi. À Biella plus précisément, cette merveil- leuse petite ville du Piémont, capitale de la laine et d’où est originaire Raffaella, mon épouse. [dropcap style="flat" size="5"]Q[/dropcap]uel rapport avec l’automobile, me direz-vous ? Eh bien, il est essentiel : quand je suis arrivé à Biella, il y a quelques années, j’étais à la recherche de personnes capables d’entretenir et de préparer ma Stratos pour les rallyes. Pourquoi à Biella?  c’est là que se trouvait l’atelier du sorcier Claudio Maglioli, à qui la Stratos doit beaucoup. En effet, Claudio était pilote d’essais Lancia, après avoir fait une très belle carrière au vo- lant des Fulvia, et c’est lui qui a fait faire ses tout premiers tours de roues à la voiture. En- suite, quand l’usine a renoncé à faire courir la Stratos sous la pression de Fiat, il a monté sa structure pour en poursuivre la préparation. À la clé plus de 100  victoires  entre 1977 et 1982, y compris au niveau mondial comme avec Darniche au Tour de Corse 1981. Hélas, jen’ai jamais rencontré Claudio Maglioli, décé- dé en 2012. Pourtant, c’est quand même à Biella (où ma Stratos avaitété préparée en 1979), après plusieurs tentatives en Suisse, ailleurs en Italie, puis à Marseille, que j’ai finalement rencontré Andrea Chiavenuto, qui est devenu mon préparateur attitré, puis un ami. Je lui serai toujours reconnaissant d’avoir réussi avec humi- lité là où les autres ont échoué avec des prétentions très loin de leurs compétences. Biella est à deux pas de la Suisse et je m’y suis fait beaucoup d’amis… Et plus encore, le jour où j’ai rencontré Raffaella. C’est ce qui explique pourquoi j’ai voulu faire un clip vidéo qui liait notre union à la Stratos, sans laquelle nous ne nous serions ja- mais rencontrés. Le scénario? Comme se marier en Stratos n’est pas crédible, Raffaella et moi montons dans une Rolls Silver Cloud qui doit nous emmener  à la cérémonie… Mais elle ne démarre pas. Nous sautons donc cette fois dans la Stratos, et fonçons vers l’église. Bien sûr, nous arrivons juste à temps, en faisant un 360° sur le parvis. Le lendemain nous partons en voyage de noces avec une caravane ac- crochée à la Stratos. Et, en chemin, nous croisons une publicité du Rally Lana, se déroulant le jour même, et décidons de nous y engager. La caravane toujours attelée, nous doublons une Delta Inté- grale… Notre plus sérieux adversaire en 2017. Initialement c’était un “truc” entre copains, et puis j’ai mis le clip en ligne. Rapidement il a eu beaucoup de succès : à ce jour plus de 250000 vues sur You- Tube (cherchez “Stratosferik wedding”), Facebook et Instagram, et est repris sur de très nombreux sites. C’est vrai, nous avions fait les choses sérieusement: les prises de vues sont l’œuvre de notre ami Alessandro Zorio, qui réalise de nombreux films pour Ferrari et Lamborghini, et qui a utilisé un drone et des GoPro. Mais tout a été bouclé en une seule journée de dé- connade. Pour cela, il a fallu beaucoup     d’inventivité, d’amitié, et de coups de main: un ami a prêté sa Rolls, un autre a déniché une caravane Digue de 1978 (la bonne époque), un troisième a joué le rôle du curé, un quatrième a refait l’affiche du rallye pour y inscrire la date du mariage et nous avons fermé une route… Andrea Chiavenuto, pour sa part, jamais pris au dépourvu, a conçu un superbe attelage amovible pour la Stratos et l’a installé en milieu de journée: un petit bijou, qui tient par deux rotules et quatre boulons, sans tou- cher au châssis. Essentiel, puisque ma Stratos est maintenant certifiée par Lancia Classiche. De mon côté, j’ai découvert le comportement de ma voiture avec une caravane au c…! C’est très surpre- nant: la résistance à l’air est telle que plus on va vite, plus l’arrière de la Stratos s’allège. Les dérapages sont bien réels et j’étais content de n’avoir à faire qu’une seule prise. Je ne conseille à personne de partir en vacances avec ce genre d’équipage, mais nous nous sommes bien amusés et surtout un film c’est encore mieux que l’album photo du mariage! Plus sérieusement, nous avons organisé une donation aux victimes du tremblement de Terre d’Amatrice en 2016, au lieu des traditionnels cadeaux de noces.
Catégorie : Nouvelles

Erik Comas, le pilote

Аprès le titre européen en rallyes historiques de l’année dernière, 2018 devait être une année de “relâche” pour moi et ma Stratos. Vrai… et faux ! Car, si

...
Faire le pont
Catégorie : Nouvelles

Faire le pont

Quand j’ai ramené mon Alfa d’Italie l’année dernière, il est apparu évident qu’un nouvel embrayage serait bien vite nécessaire. Je me suis habitué à sa

...
Mclaren 540C
Catégorie : Nouvelles

Mclaren 540C

Bernard s’est concocté un joli programme pour ses premiers mois en mclaren “ti mac” 540c. Juste avant l’été, quelques-uns des plus beaux circuits européens

...
V éc u
Catégorie : Nouvelles

V éc u

Lorsque vous pensez avoir un petit niveau de conduite sans jamais avoir participé à une course automobile, se retrouver sur une épreuve du Relais 208 va

...